Réseau Syndicat International de Solidarité et de Luttes prévoit réunion à construire programme d’action

En mars 2013, se tenait à Saint-Denis (France), la réunion qui, après plusieurs mois d’échanges et de travail commun, décidait la création du Réseau syndical international de solidarité et de luttes. Le texte qui fédère nos organisations est l’appel adopté lors de la réunion de Saint-Denis (ci-joint).

A ce jour, une soixantaine d’organisations d’Europe, des Amériques, d’Afrique et d’Asie ont signé cet appel. Il s’agit de confédérations ou unions syndicales nationales, de fédérations professionnelles ou syndicats locaux, de courants syndicaux ou tendances syndicales.

Depuis maintenant 21 mois, nous avons progressivement mis en marche ce réseau. Des actions de solidarité ont été réalisées, des échanges d’information ont eu lieu, des organisations membres ont pris des initiatives de diverses natures ensemble, des organisations membres se sont réunies sur un champ géographique plus restreint, un site Internet (bientôt rénové !) a été réalisé, quelques communiqués ont été réalisés au nom du Réseau, des contacts ont été pris avec des organisations qui n’étaient pas présentes lors de notre première réunion, le travail syndical international a avancé dans certains secteurs professionnels, etc.

Mais nous avons aussi pris du retard vis-à-vis de certains engagements pris ensemble : rien, ou trop peu, a été réalisé sur certains sujets ou secteurs professionnels que nous avions pourtant retenus comme des axes de travail.

A l’issue de notre première réunion, nos trois organisations (CSP-Conlutas du Brésil, Solidaires de France, CGT de l’Etat espagnol) ont assumé la coordination de la mise en œuvre des décisions collectives, l’animation du Réseau. Ponctuellement, nous avons élargi cette coordination aux camarades de TIE-Allemagne (pour élargir le Réseau) et de la CNT-SO de France (vis-à-vis du site Internet).

Nous vous proposons de tenir une deuxième réunion internationale, les 8 et 9 juin à Sumaré (Sao-Paulo) au Brésil, à l’invitation de CSP-Conlutas. Nous préparerons ensemble l’ordre du jour, mais d’ores et déjà, nous pouvons indiquer qu’il s’agira, à partir du bilan du travail réalisé depuis mars 2013, de définir très concrètement comment nous renforçons l’efficacité du Réseau syndical international de solidarité et de luttes, comment il doit être un outil utile à toutes nos organisations et à beaucoup d’autres à travers le monde, pour organiser les nécessaires luttes syndicales, à la fois ancrées dans les réalités locales au plus près de la base, et internationalistes car c’est une dimension indispensable au syndicalisme que nous défendons et pratiquons, un syndicalisme qui œuvre pour une transformation sociale profonde.

Merci aux organisations de confirmer leur intérêt pour cette réunion, afin que les camarades de CSP-Conlutas puissent travailler dans les meilleures conditions sur les aspects pratiques.

show
 
close