Solidarité avec le NUMSA et les travailleurs et travailleuses en lutte en Afrique du Sud

Nous voulons exprimer notre désapprobation de l’exclusion du Syndicat National des Travailleurs de la Métallurgie d’ Afrique du Sud (NUMSA) par les dirigeants du Congrès des Syndicats Sud-Africains (COSATU), une exclusion qui va à l’encontre des propres statuts de la Fédération et des principes qui guident les relations au sein du mouvement ouvrier lui-même.

Nous partageons l’avis des camarades du NUMSA : c’est une attaque contre tout le mouvement ouvrier sud-africain.

COSATU agit ainsi en représailles à des positions approuvées démocratiquement par le congrès et les instances du NUMSA. Ceux-ci exigent l’indépendance indispensable vis a vis du parti au gouvernement, qui a mis en place une politique néolibérale augmentant les inégalités et la souffrance des travailleurs et travailleuses, des exploité-es et opprimé-es sud-africain-es.

Nous voulons exprimer tout notre soutien et solidarité à la résistance que nos camarades du NUMSA mettent en place contre cette mesure qui divise la classe ouvrière sud-africaine et affaiblit ses forces.

Enfin, nous regrettons profondément les épisodes qui se sont succédé depuis l’expulsion, comme l’attaque et la destruction du bureau du professeur Patrick Bond, à l’Université de KwaZulu Nata.

Nous renouvelons tout notre soutien à tous ceux et toutes celles qui sont victimes de représailles et poursuites pour avoir soutenu le NUMSA.

 

Pour le Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes:
Central Sindical e Popular – Conlutas (Brasil)
Union syndicale Solidaires (France)
Confederación General del Trabajo (Estado espagnol)

 

show
 
close